MANAGEMENT, BOOKING & RECORDS
Paris - Rio de Janeiro - Olinda
since 1998




MARC RÉGNIER et L’AUTRE BRÉSIL

Marc & Silvério Pessoa ©Eric Garrault

10 ans au service des musiques du BRÉSIL


Marc Régnier est né Place Pigalle en juillet 1967. Il grandit à Paris, étudie les sciences politiques internationales et le droit international. Durant ses études, passioné de musique et des gens qui la font, Marc s’essaye à la production et organise, pour le plaisir et sans finalité lucrative, fêtes, concerts et même un petit festival, 4 ans consécutifs, en Seine et Marne.

C’est lors d’un concert de Baden Powell au New Morning en février 1987 qu’il décide d’aller au Brésil. Marc célèbre la même année à Rio de Janeiro son 20ème anniversaire et se passione pour cette ville à l’hiver chaud et festif. Il y retourne 2 fois en 1988 et 1990 pour des séjours de 5 mois.

En décembre 1992, service militaire terminé et DEA en poche, il s’installe à Rio et travaille comme volontaire pour Surfavela, projet communautaire éducatif développé dans les favelas de Cantagalo-Pavão-Pavãozinho et Rocinha. Les cartes postales tropicalistes volent en éclat face à la dure réalité quotidienne de ces populations confrontées aux violences entre la police et un narcotrafic en pleine expansion et la ségrégation, sociale et/ou raciale. Marc s’intègre, découvre et se passione pour “le Brésil d’en bas”, modèle de force et d’humilité, doté d’une culture incroyablement riche et généreuse. Un autre Brésil...

Dès 1993, Marc est engagé comme accompagnant-traducteur du Free Jazz Festival, alors le principal évènement musical annuel au Brésil. Il côtoit à cette occasion les artistes et travaille avec leurs productions, grosses machines de tournées internationales bien rodées. Marc accompagne Abbey Lincoln, US3, Vernon Reid, Salif Keita, Jamiroquai, Ben Harper et Finlay Quaye lors de leurs étapes à Rio.

Fin 1994, il décide de transformer son expérience et sa passion pour la production en profession. Associé à un autre français expatrié de longue date, il organise les fêtes La Locomotive, réunissant DJs, mode, performances et high tech. En 1996, ils reprennent le café-concert du Planetarium de Rio et joignent aux plaisirs de la programmation musicale ceux de la restauration dans la nuit de Rio...

Préparée dès 1997, Marc réalise en juin 1998 sa première tournée internationale. Il amène 23 intégrants du Funk’n Lata, l’explosif groupe de samba-funk de la favela de Mangueira, durant 10 jours à l’occasion de la coupe du monde foot en France.

En janvier 1999, il accompagne le groupe nordestin Mundo Livre SA au MIDEM et inicie une longue collaboration avec la fascinante nouvelle scène nordestine, ce fameux "Mangue Beat" qui puise dans les richissimes traditions musicales du Nordeste les composants d’une musique actuelle, créative et unique.

En octobre 1999, Marc participe de sa première Womex à Berlin (il n’en ratera aucune par la suite) et présente un surpuissant showcase de Funk’n Lata à un parterre de journalistes et de promoteurs européens en transe, une carte de visite de choix dans le monde des “tourneurs”. Depuis 1999, il monte et “tour-manage” de belles tournées de festivals, plus de 500 concerts en Europe et Amérique du Nord pour Funk’n Lata, Velha Guarda da Mangueira (dont il produit en 2000 la première excursion internationale), Cordel do Fogo Encantado, Marcos Suzano, Renata Rosa, Silvério Pessoa, Seu Luiz Paixão, Coco Raizes de Arcoverde et Mestre Ambrósio (dont il réinitie la carrière internationale avec éclat à La Vilette en 2000), entre autres...

En 2000, tournées Mestre Ambrosio, Velha Guarda da Mangueira et Europe+USA pour Funk'n Lata. 2001: Mestre Ambrosio et première tournée dugroupe Cordel do Fogo Encantado.

En 2002, face aux activités en expansion, il ouvre l’antenne parisienne de l’agence. C’est le début des tournées au Japon avec Mestre Ambrósio et la poursuite d’une lutte quasi-veine (excepté pour le 1er album de Mestre Ambrosio lancé chez BUDA Musique en 2001) pour licensier les albums de ses artistes, trop “hors-normes” ou inattendus, malgré les critiques unanimes, l’évidente qualité du travail et surtout l’intérêt croissant d’un public fuyant les clichés réducteurs du Brésil-lambada ou les réchauffages samba-bossa nova créés loin des tropiques. Tournées Funk'n Lata & Mestre Ambrosio (dont WOMEX)

En 2003, en collaboration avec Fabrice Gervais, Marc lance Silvério Pessoa et Renata Rosa et décide de presser les CDs de ses artistes pour pouvoir travailler le circuit club en dehors de la saison des festivals et ainsi réaliser un véritable développement de carrière pour ses artistes. L’approche musicale “tradi-moderne” convainc “L’Autre Distribution”, spécialisée folk et musiques traditionnelles, de se lancer dans l’aventure “Outro Brasil”. Les albums de Renata Rosa et de Silvério Pessoa reçoivent d’excellente critiques et, grâce aux tournées et à une mise en place efficace, dépassent chacun en deux mois les 2.000 copies vendues, chiffre modeste mais honorable en regard de la plupart des lancements “world” ou “brésil”.

2003 est aussi l’année oú Marc décide de provoquer des rencontres entre ses artistes nordestins et les acteurs du mouvement occitan, Fabulous Trobadors, Bombes 2 Bal, Massilia Sound System, Nux Vomica, La Talvera, Lo Cor de la Plana entre autres. Mestre Ambrósio, Silvério Pessoa, Renata Rosa et bientôt Coco Raizes de Arcoverde partagent la vie, le studio et la scène avec les occitans et redécouvrent les acteurs d’une autre culture de résistance, si proche de tant de traditions brésiliennes aujourd’hui bien vivantes. Ces rencontres annuelles seront le terreau de 2 projets prévus pour 2009: Un travail de création entre Renata Rosa et Lo Cor de la Plana, et la réalistation du nouvel album de Silvério Pessoa invitant 12 groupes occitans.

En 2004, les tournées se multiplient et sortie en novembre de Coco Raizes de Arcoverde. La distribution du label s’étend à l’Italie, Espagne, Portugal, Suisse, Benelux, Canada, UK, Malaisie et le CD de Renata Rosa reçoit le “Choc de l’année 2004” du Monde de la Musique, catégorie Musiques Traditionnelles. Showcase de Renata
Rosa à Womex.

2005 fut l’année du Brésil en France et aussi l’année d’Outro Brasil. Renata Rosa sera l’artiste Brésilienne qui aura le plus joué en France cette année-là avec plus de 50 concerts; Tournée fleuve de Silvério Pessoa, lancement et tournée du maître Seu Luiz Paixão, lancement du CD de Siba qui reçu les meilleures éloges de la critique et se classe parmis les CD de l’année de Vibrations, premières tournées de Valdir Santos et de Coco Raizes de Arcoverde, filmage des DVD live de Renata et Silvério…

2006, 2007 et 2008 sont des années d'adaptation au marchés mouvants (scène et CD) et de renforcement des carrières de Silvério Pessoa et Renata Rosa: lancement de leurs seconds albums et de tournées conséquentes; Sélection Womex 2006, le prodige Hamilton de Holanda et son “bandolim” magique vient renforcer le “cast” de l’agence durant 2 ans. Le cast se diversifie et s’ouvre progresivement au jazz et musiques instrumentales, rock, DJs, avec Nicolas Krassik, Eddie, Boteco Eletro.

2009 sera marqué par un retour aux racines du samba de Rio avec le groupe Casuarina - TIM Award de meilleur groupe de samba en 2006.

marc régnier regnier saint michel de picpus st rio bresil brasil brazil
Outro Brasil Management, Booking & Records

3 place Robert Desnos - 75010 paris - France
cont@ctez nous - cont@ct us